smile 0

Que faut-il faire avant de commencer un traitement orthodontique ?

  • Il faut que l'hygiène dentaire soit excellente. On doit s'assurer qu'il n'y ait pas de caries dentaires, ni de problèmes parodontaux (au niveau des gencives et de l'os entourant les dents). Pour ce faire, un contrôle chez votre dentiste doit être effectué idéalement dans les 3 mois qui précèdent la pose de l'appareil.
  • Quelques éléments sont indispensables afin de compléter le diagnostic et le plan de traitement (dans les 6 mois avant la pose de l'appareil) :
    • un modèle d'étude (en prenant les empreintes)
    • une radiographiepanoramique
    • une radiographie céphalométrique
  • En fonction de votre cas, il vous sera peut-être demandé d'aller consulter un autre spécialiste :
    • si vous avez des problèmes parodontaux (de gencive), vous serez envoyé(e) chez un parodontologue. Ce dernier devra donner son accord avant que vous ne puissiez débuter le traitement orthodontique et vous suivra tous les 3 mois durant le traitement.
    • si vous avez besoin de chirurgie orthognathique: vous serez envoyé(e) chez un chirurgien maxillo facial. Ce dernier vous expliquera en quoi consiste la chirurige, ainsi que les avantages et les risques.
    • si vous avez des problèmes d'articulation temporo mandibulaire: vous serez envoyé(e) chez un spécialiste de l'articulation. Celui-ci devra donner son accord avant de commencer le traitement orthodontique.

 A quoi faut-il faire attention durant le traitement ?

Le plus important est d'avoir une hygiène dentaire excellente durant tout le traitement.

Nous conseillons à nos patients un brossage dentaire après chaque repas, de passer des brossettes et le fil interdentaire une fois par jour. La technique de brossage vous sera montrée le jour de la pose de l'appareil.

Aussi, pour contrôler la santé de vos gencives, un contrôle aux 3 mois chez votre dentiste ou votre parodontologue est nécessaire durant le traitement orthodontique.

En ce qui concerne l'alimentation, deux types d'aliments sont à éviter:

  • les aliments COLLANTS: chewing gum, caramel, bonbons collants
  • les aliments DURS: croquer dans une pomme, des sandwichs durs, des viandes contenant des os, des gros morceaux de steak,...

En effet, ces aliments risquent fortement de décoller des plaquettes. Si cela arrive, les dents sans plaquette ont tendance à revenir à leur position initiale et la durée du traitement orthodontique risque d'être rallongée. Si cela arrive, il vous sera demandé de prendre un rendez-vous pour recoller la plaquette (si possible dans la semaine).

Le traitement orthodontique est un travail d'équipe ! Durant une partie du traitement, nous vous demanderons de porter des élastiques afin d'obtenir un contact idéal entre vos dents du haut et vos dents du bas (occlusion). Dans le cas où vous ne portez pas ces élastiques correctement, les mouvements dentaires ne se feront pas et la durée du traitement sera rallongée. 

Quels sont les risques liés au traitement orthodontique ?

Premièrement, si l'hygiène dentaire n'est pas excellente, des colorations permanentes risquent d'apparaître autour des plaquettes lésions blanches). De même, des problèmes parodontaux risqueraient de diminuer la quantité d'os entourant les dents.

Deuxièmement, une résorption radiculaire (c'est-à-dire le raccourcissement des racines dentaires) est un phénomène normal durant le traitement et il est généralement limité à 1 ou 2 mm. Pour les patients présentant un risque élevé, des radiographies dentaires seront prises aux 6 mois et des forces faibles seront appliquées.

Dans de rares cas, une résorption plus importante peut survenir, même si les précautions sont appliquées.

Quelle est la fréquence des rendez-vous ?

En règle générale, vous êtes suivi(e) une fois par mois.

ENFANTS 

L'association américaine des orthodontistes recommande une première visite à 7 ans.

Bien que peu de traitements se fassent à cet âge, voici quelques situations qui nécessiteraient un traitement orthodontique après qu'elles soient diagnostiquées :

  • Les patients présentant un articulé croisé unilatéral ou bilatéral. Si l'articulé croisé n'est pas corrigé, il risque de devenir permanent et d'entraîner une déviation mandibulaire squelettique.
  • Un surplomb horizontal important (supérieur à 5 mm). Le traitement des patients de classe II (rétrognathes) est le plus efficace durant leur pic de croissance. C’est-à-dire vers l’âge de 12 ans pour les garçons et vers 10 ans chez les filles.
  • Les enfants avec des agénésies dentaires ou dont les canines supérieures ont un axe d’éruption non favorable. Comme point de repère sur la radiographie panoramique : la canine à moins de chance de faire éruption spontanément si la pointe canine dépasse la moitié de la racine de l'incisive latérale.enfants-ortho1
  • Les enfants de plus de 5 ans qui continuent à sucer leur pouce. Si la succion s'arrête avant 5 ans, la correction peut être spontanée.
  • La perte prématurée des dents primaires, autres que les incisives. La pose d’un mainteneur d’espace permet d’éviter des problèmes d’éruption et d’alignement dentaire.
  • Les enfants avec une tendance classe III ou prognathes. On peut utiliser un masque facial pour corriger cette malocclusion. Cependant, ce traitement est le plus efficace entre 8 et 10 ans.enfants-ortho2

WSC-Ouverture

Pose d'implants

Invisalign

Orthodontie invisible

Le nouveau iTero® Element™